Cancer : l’homéopathie utilisée en soin de support

homeopathie-soins-support-cancer

L’homéopathie est de plus en plus utilisée en cancérologie. Cette médecine douce s’impose comme un soin de support aux thérapies anticancéreuses. Pour preuve, de plus en plus de patients y ont recours pour améliorer leur qualité de vie au quotidien dans le cadre du cancer.

L’homéopathie, à quoi ça sert ?

Longtemps décriée par de nombreux professionnels de santé, l’homéopathie s’est progressivement installée parmi les pratiques médicales auxquelles les Français font régulièrement confiance. Cette méthode thérapeutique qui a vu le jour à la fin du XIXe se proposait d’appliquer une théorie alors innovante pour l’époque : soigner le mal par le mal ! C’est ce que l’on appelle le « principe de la similitude », principe qui vise avant tout à renforcer l’action du système immunitaire.

L’homéopathie reste pourtant une médecine douce puisqu’elle consiste à administrer des doses infinitésimales de substances actives destinées à soulager différents symptômes. Ainsi, de nombreux traitements homéopathiques sont susceptibles d’intervenir sur différentes pathologies, ce qui laisse entrevoir le vaste champ d’application de cette médecine alternative, notamment dans le cadre de la lutte contre les maladies cancéreuses. Les donations contre le cancer n’ont d’ailleurs jamais revêtu une si grande importance qu’aujourd’hui, que ce soit pour la recherche mais aussi l’amélioration des conditions de vie des malades.

L’homéopathie, quelle application en cancérologie ?

L’usage de l’homéopathie chez les patients atteints d’un cancer ne cesse de se développer. Certes, cette méthode thérapeutique ne se substitue en aucun cas aux différents traitements oncologiques préconisés par les médecins, mais elle contribue parfois à en atténuer les effets secondaires souvent très difficiles à vivre. C’est un excellent moyen de préserver l’état de santé général des malades et de soutenir une immunité soumise à rude épreuve.

Les utilisations possibles de cette médecine alternative sont multiples : surmonter le choc émotionnel de l’annonce, favoriser une meilleure cicatrisation, atténuer les troubles du sommeil, stimuler l’appétit, diminuer les nausées, faciliter le transit intestinal… Pour que le soin support soit le plus efficace possible, il doit être prescrit par un médecin homéopathe, si possible en lien avec l’équipe pluridisciplinaire en charge du patient. En attendant que des traitements curatifs voient le jour, il reste important de donner à la recherche contre le cancer. Les traitements homéopathiques prennent en attendant le relais comme support aux parcours de soins contre le cancer.